Les meuniers-boulangers

Guillaume Franco Sanchez est le plus expérimenté dans le domaine agricole et dans le domaine de l’entreprenariat. Après avoir fait des formations dans la semence potagère par le biais de l’asbl Kokopelli, il s’installe en Bretagne pour travailler dans un projet d’installation agricole. Peu après, il lance son entreprise de gaufres bio et locale avec sa compagne, Mathilde Georis. Pendant ces années passées sur les marchés à côtoyer les autres producteurs bio et locaux de Bretagne, ils réalisent qu’il est possible et même viable de lancer une ferme à petite échelle. 3 ans plus tard, ils décident de revenir sur le Plateau de Herve, terre de leur enfance, afin d’y lancer l’activité dont ils rêvent tout deux depuis longtemps : créer une ferme en polyculture élevage avec transformation sur place et vente en circuits courts.

 

Mathilde Georis , comédienne et art thérapeute de formation, a presque toujours travaillé comme animatrice culturelle, comédienne ou metteuse en scène sans jamais trouver sa place dans le milieu artistique et social au sein duquel les contrats sont précaires et la concurrence rude et agressive. Après une remise en question d’envergure de sa vocation et l’arrivée de son premier enfant, elle se lance avec son mari dans l’entreprise de la Gaufrerie et se découvre une passion pour le travail dans l’agro-alimentaire alternatif et de qualité. Après plusieurs formations chez des paysans- boulangers de Bretagne, elle imagine avec Guillaume un projet d’installation en Belgique.

 

Sociologue de formation, Caroline Simaÿs est passionnée par la confection du
pain, s’interrogeant depuis de nombreuses années sur la composition et l’origine de la farine. Intriguée par le manque de transparence de l’industrie, elle cherche des réponses et intègre, au fil des rencontres, le réseau Li Mestere, groupement d’agriculteurs et boulangers impliqués dans la recherche et    conservation de céréales anciennes. A ce contact, elle se passionne pour le sujet et entreprend, entre autre, des formations au MAP (Mouvement d’Action Paysanne). Depuis lors, la culture céréalière naturelle et biologique est son cheval de bataille, alertée parl’urgence à se réapproprier la base de notre alimentation : la farine.

 

Marié et heureux papa de 4 enfants, Renaud Keutgen est animé par la folle envie de devenir artisan-boulanger sans oser imaginer devenir paysan-boulanger. Economiste de formation, spécialité en économie sociale suivi d’un master en gestion du développement, il se considère comme un généraliste du développement. Sa formation l’a conduit à vivre et travailler pendant 3 ans en Haïti puis s’investir pendant 7 ans dans le commerce équitable en Belgique avant de repartir 5 années à Madagascar pour arriver aujourd’hui dans l’arrondissement de Verviers au RATaV et au GAL Pays de Herve. Depuis son retour, Renaud a fait plusieurs formations tant en Bretagne qu’en Belgique qui l’ont chacune encouragé à se lancer en tant qu’artisan-boulanger, trouvant sa place dans le fournil et la fabrication du pain. Aujourd’hui, « Histoire d’un grain » lui permet d’aller un pas plus loin en devenant paysan-boulanger et ainsi assurer un approvisionnement en matière première de qualité et propre au terroir.